Revoilà Woody, Jessie, Buzz l’Eclair et toute la compagnie. Dans ce quatrième volet, Andy, enfant phare des premiers films devenu jeune adulte, a donné ses compagnon·ne·s de jeu à Boonie qui fait ses premiers pas en maternelle.

Si Pixar continue d’impressionner côté animation, les personnages ont perdu en couleurs, le scénario en profondeur, seul Woodie reste égal à lui-même. Le troisième volet faisait office de conclusion idéale. Et pourtant, et pourtant, l’aventure continue. À quoi bon ? On ne le répétera jamais assez, il faut savoir s’arrêter.

Animé par Thomas Rozec avec David Honnorat, Stéphane Moïssakis et Perrine Quennesson.


RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒUR

LA RECO DE DAVID : parmi les nouveaux personnages de cet opus, Duke Caboom, cascadeur fou et râté. Pour rester dans l’ambiance délurée, «  The Devil at Your Heels  », documentaire de Robert Fortier

LA RECO DE PERRINE : pour pleurer, avoir une crise existentielle, les vingt premières minutes de «  Wall-E  » de Andrew Stanton

LA RECO DE STÉPHANE : la plus grande star animale des années 1990, de quoi faire palir Godzilla, «  Anaconda  »


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION
Avengers : Endgame (Anthony Russo, Joe Russo, 2019), Toy Story (John Lasseter, 1995), Minuscule : La Vallée des fourmis perdues (Thomas Szabo, Hélène Giraud, 2013)


CRÉDITS
NoCiné est un podcast de Binge Audio animé par Thomas Rozec. Cet épisode a été enregistré le 26 juin 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Solène Moulin. Générique : Corentin Kerdraon. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.