Elle a été l’une des premières à proposer une vision radicale de la masculinité : l’écrivaine Virginie Despentes, l’autrice de « Baise-moi », « Apocalypse Bébé » ou « Vernon Subutex », est au micro de Victoire Tuaillon pour quatre épisodes.

Treize ans après la publication de «  King Kong Théorie  », elle revient sur les thèmes de ce grand essai féministe : ses positions sur la prostitution et la pornographie ont-elles changé ? Comment faire pour éviter le viol : éduquer les garçons, ou apprendre aux filles à se défendre ? Est-ce qu’il y a vraiment des hommes qui ont violé «  sans s’en rendre compte  » ? Pourquoi le schéma du sexe sous contrainte est-il si présent dans la pornographie, et comment ouvrir les imaginaires érotiques ? 

Dans les trois prochains épisodes, il sera question de paternité, de lesbianisme politique, du choix d’avoir des enfants (ou non), de ce que le féminisme a fait au cinéma et à la littérature, et de bien d’autres choses encore.


RÉFÉRENCES DES OEUVRES CITÉES PENDANT CET ÉPISODE

« King Kong Théorie », un essai de Virginie Despentes publié aux éditions Grasset en 2006 .

« Le Deuxième Sexe », Simone de Beauvoir, éditions Gallimard, 1948 :
Tome I, Les faits et les mythes.
Tome II, L’expérience vécue.

« Baise-moi », un film de Virginie Despentes et de Coralie Trinh Thi sorti en 2000, adapté du roman éponyme de Virginie Despentes. La bande annonce.

Camille Paglia est une écrivaine et critique sociale féministe. Elle a écrit plusieurs essais sur la sexualité, et a notamment publié « Introduction à Personas sexuelles » (publié aux éditions Éditions Hermann en 2018) et « Femmes libres, hommes libres. Sexe, genre, féminisme » (publié aux éditions Presses de l’Université Laval en 2019).

Annie Sprinkle, écrivaine féministe, artiste et militante porno-féministe.


LES CITATIONS DE KING KONG THEORIE DONT IL EST QUESTION DANS L’EPISODE

Sur la masculinité : «  La virilité traditionnelle est une entreprise aussi mutilatrice que l’assignement à la féminité.  »

Sur la prostitution : « Echanger un service sexuel contre de l’argent, même dans de bonnes conditions, même de son plein gré, est une atteinte à la dignité de la femme. Preuve en est : si elles avaient le choix, les prostituées ne le feraient pas. Tu parles d’une rhétorique… comme si l’épileuse de chez Yves Rocher étalait de la cire ou perçait des points noirs par pure vocation esthétique. »

Sur la pénalisation de la prostitution, et les hommes : « C’est également une façon de leur rappeler que leur sexualité est forcément monstrueuse, fait des victimes, détruits des vies. Car la sexualité masculine doit rester criminalisée, dangereuse, asociale et menaçante. »


CRÉDITS
Les couilles sur la table est un podcast Binge Audio animé par Victoire Tuaillon. Cet entretien a été enregistré le 29 août 2019 dans le studio Virginie Despentes de Binge Audio (Paris 19e). Réalisation : Quentin Bresson. Stagiaire : Nadia Chapelle. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Camille Regache. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.