D’où vient le tabou autour de la question raciale en France ? D’où vient la prise de conscience de sa différence quand on est Noir.e, Asiatique ou Arabe ? D’où vient l’idée de ce podcast, son nom, notre envie d’aborder les questions raciales ? Pour ce premier épisode, on vous explique pourquoi on kiffe nos races :

« Kiffe ta race », pourquoi ce titre ?
Pour sa signification dans le langage courant. En effet, « kiffer » signifie aimer et « sa race » est une expression employée comme un superlatif, un complément d’intensité, qui n’a aucun rapport avec la question raciale. « Kiffer sa race » s’entend donc comme « aimer énormément ». Employer une expression positive très éloignée des discriminations liées à l’origine ou la couleur de peau pour nommer un podcast qui traite justement de ces questions en relève pas que de la provocation mais surtout de notre engagement dans un mouvement antiraciste. Il permet de souligner le malaise qui entoure le mot « race » lui-même, son absence du débat public, le refus de la société d’envisager les discriminations raciales en les nommant. Avec un second degré et une note d’humour auxquels les auditeurs réguliers de Binge Audio sont habitués.

Les races, ça existe ?
Les races biologiques n’existent pas, et la seule race existante au sens scientifique du terme est la race humaine. Cette égalité biologique n’empêche pas une diversité de groupes ethniques, identiques biologiquement mais traités différemment par une société où la norme sociale dominante est blanche, comme c’est le cas en France encore en 2018. Les personnes non-blanches vivent des situations où leur différence est signifiée, rappelée, mentionnée que ce soit consciemment ou inconsciemment. C’est précisément parce que la société distingue dans les faits des personnes selon leur origine et leur couleur de peau que nous voulons avec ce podcast parler de l’expérience quotidienne et du vécu des personnes non-blanches, et déconstruire cette norme invisible du “blanc” qui définit par opposition toutes les autres carnations.

Pourquoi la question raciale est un tabou en France ?
Le terme race en France reste communément associé aux théories racistes de supériorité de races supposées sur d’autres races, qui ont justifié des décennies de domination de groupes sur des autres. Aujourd’hui, l’absence de vocabulaire historiquement moins chargé rend notre société aveugle aux discriminations liées à l’origine ou la couleur de peau. Elle se veut  “color blind”, dans un universalisme très français qui affirme l’égalité de tous les citoyens. Refuser de nommer la différence c’est déjà la nier, et renforcer l’avantage des personnes se rapprochant le plus de la norme dominante. Parler de question raciale, ce n’est pas construire des catégories selon les couleurs de peau et remettre en question l’égalité de chacun. C’est tenir compte des différences des un.e.s et des autres, dans un souci d’équité, pour réduire les inégalités.

Podcast animé par Grace Ly et Rokhaya Diallo.


CRÉDITS
Kiffe ta race est un podcast de Rokhaya Diallo et Grace Ly produit par Binge Audio. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Camille Regache. Identité graphique : Manon Louvard / Upian. Générique : Shkyd. Direction de programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.