Première superstar des beatmakers et producteurs français, tristement célèbre dans le rap après sa disparition il y a 7 ans presque jour pour jour, l’éminent DJ Mehdi était un de ces cerveaux brillants qui est parvenu à toucher deux générations dans deux styles musicaux différents. Architecte des classiques du rap de rue français dans les années 90’s, il quitte les inspirations plus américaines ou ragga classiques pour réaliser des albums proches du hip-hop à l’ancienne. Autour de Kery James, Manu Key et les Sages Po’, Mehdi forge le rap conscient de l’époque avant de faire une incursion dans la musique électronique après sa rencontre avec les Cassius. A sa façon originale de sampler avec de courts échantillons s’ajoutent alors les filtres de la house, marque de fabrique de celui qui signera bientôt avec Ed Banger, et qui n’arrêtera pas de rapprocher jusqu’en 2011 deux genres musicaux frères, le rap et la musique électronique.

Animé par Mehdi Maïzi avec Brice Bossavie, Raphaël Da Cruz et Aurélien Chapuis.


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION
DJ Mehdi, Ed Banger, Kery James, Manu Key, MC Solaar, Kris Kross, Idéal J, Qu’est ce qui fait marcher les sages (Les Sages Poètes de la Rue, 1995), Cut Killer, Fabe, Koma, Dany Dan, KRS-One, Time Bomb, Mafia K’1 Fry, Public Enemy, 113, Le combat continue (Idéal J, 1996), Ma 6-T  va crack-er (Jean-François Richer, 1997), Rim’K, AP, Mokobé, Les Princes de la ville (113, 1999), Original Mc’s sur une mission (Dj Mehdi, 1996), Mobb Deep, Wu-Tang Clan, Ricochets (Rocé, Top Départ, 2001), Nautilus (Bob James, One, 1974), Appelle-moi Rohff (Rohff, 1998), La vérité blesse (113 feat. Rocé & Rodriguez, 1999) Première classe vol.1 (1999), Cream (Wu-Tang Clan, Enter the Wu-Tang, 1993), Ni barreaux ni barrières ni frontières (113, 1998), Cassius, Curtis Mayfield, I’m glad you’re mine (Al Green, I’m Still in love with you, 1972), 113 fout la merde (113, 2002), Saint-Germain, Contenu sous pression (Karlito, 2001), DJ Premier, Story of Espion (DJ Mehdi, 2002), Djimi Finger, DJ Pone, Yvan Double Pact, DJ Mars, DJ Sek, Fonky Family, Disiz La Peste, Prose Combat (Mc Solaar, 1994), Homework (Daft Punk, 1997), Kraftwerk, Afrika Bambaataa, Couleur ébène (Booba, Ouest Side, 2006), AKH, Diam’s, Lucky Boy (DJ Mehdi, 2006), Egyptian Lover, Mac Miller, Rachid Taha.


RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEURS
LA RECO DE BRICE : pour rester dans les prods de DJ Mehdi, le morceau “Partir” avec Diam’s sur “Story of Espion” (2002)
LA RECO DE RAPHAËL : le morceau “Ulysse” qui est sorti juste en Maxi, où tout le style DJ Mehdi est condensé.
LA RECO D’AURÉLIEN : deux mixtapes, “7 Kings” Volume 1 et 2 sorties en 2002.


CRÉDITS
Enregistré le 13 septembre 2018 à L’Antenne Paris (10 rue la Vacquerie, Paris 11ème). NoFun est une production Binge Audio. Générique : Shkyd. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production : Juliette LIvartowski. Chargée d’édition : Camille Regache. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction des programmes : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.