Cinéaste à forte personnalité, individualiste et un tantinet misanthrope, Big John Carpenter a acquis, en 2018, le statut d’auteur incontournable. Pourtant, ça n’a pas toujours été le cas.

Si les remakes de ses films cultes se multiplient avec plus ou moins de succès – en témoigne la très moyenne suite d’Halloween que vient de signer David Gordon Green – les orignaux n’ont pas toujours fait l’unanimité à leur sortie. Malgré une relation compliqué avec le public et les critiques, le réalisateur “à contre courant” est tout de même devenu une référence pour toute une nouvelle génération de réalisateurs. Des films de David Robert Mitchell à ceux de Quentin Tarantino, on retrouve distillé dans le cinéma contemporain ce qui fait le sel de Carpenter : une certaine méfiance vis-à-vis du genre humain, un goût pour le minimalisme d’une terrible efficacité et juste ce qu’il faut de paranoïa pour entrer en résonance avec nos peurs les plus enfouies.

Animé par Thomas Rozec avec Perrine Quennesson, Alexandre Hervaud, David Honnorat, Stéphane Moïssakis.


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Halloween (David Gordon Green, 2018), Fog (John Carpenter, 2018), Le prince des ténèbres (John Carpenter, 1987), New York 1997 (John Carpenter, 1981), Invasion Los Angeles (John Carpenter, 1983), Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin (John Carpenter, 1986), Dark Star (John Carpenter, 1974), The Ward (John Carpenter, 2011), Ghosts of Mars (John Carpenter, 2001), The Thing (John Carpenter, 1982), Le Village des damnés (John Carpenter, 1995), The Rock, Assaut (John Carpenter, 1976), Los Angeles 2013 (John Carpenter, 1996), Samuel Augustus Maverick, Stanley Kubrick, Steven Spielberg, George Lucas , Brian de Palma, Big Trouble in Little China (John Carpenter, 1986), It follows (David Robert Mitchell, 2014), Green Room (Jeremy Saulnier, 2015), The House of the Devil (Ti West, 2009), James De Monaco, The Hateful Eight (Quentin Tarantino, 2016), Kurt Russell, Reservoir Dogs (Quentin Tarantino, 1992), Rio Bravo (Howard Hawks, 1959), Le Voyeur (Michael Powell, 1960), E.T. (Steven Spielberg, 1982), Starman (John Carpenter, 1984), Incassable (M. Night Shyamalan, 2000), Psychose (Alfred Hitchcock, 1960), Jamie Lee Curtis, Arnold Schwarzenegger, Terminator (James Cameron, 1985), Westworld (HBO, 2016), Scarface (Brian De Palma, 1984), Wall Street (Oliver Stone, 1987), Clint Eastwood, Meurtre au 43ème étage (John Carpenter, 1978), Adrienne Barbeau, Tobe Hooper, George Andrew Romero, Dario Argento, La Course au jouet (Brian Levant, 1996), Stephen King


CRÉDITS

Enregistré le 26 octobre 2018 à l’Antenne (Paris 11eme). Réalisation : Jules Jellaoui. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Adélaïde Desnoë. Direction de production : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Générique : « Soupir Articulé », Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). Production : Binge Audio.