La vie d’un pianiste de jazz noir dévie après un incident raciste, qui le fait passer du statut d’artiste à celui de terroriste. Un fils de millionnaire assassine un architecte. Une famille blanche bourgeoise voit son quotidien bouleversé lorsqu’un bébé noir est abandonné dans leur jardin. Le nouvel Hollywood touche à sa fin lorsque parait « Ragtime » en 1981, cinéma d’auteur à gros budget, oeuvre chorale de 2h30 comme il ne s’en fera plus, à la fois tranche d’histoire et témoin de l’état d’esprit de l’Amérique d’avant la Première Guerre mondiale, et commentaire moderne de la fin des seventies. Milos Forman mène une production luxueuse et d’envergure qui aboutit à un échec commercial qu’il est bon de revoir en salles au XXIe siècle, grâce à la version restaurée de « Lost Films ». 

Animé par Thomas Rozec avec Rafik Djoumi


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION
Ragtime (Milos Forman, 1981), James Cagney, Brad Dourif, Howard E. Rollins, Ragtime (E.L. Doctorow, 1970), Mary Steenburgen, Elizabeth McGovern, La porte du paradis (Michael Cimino, 1981), Reds (Warren Beatty, Vol au dessus d’un nid de coucou (Milos Forman, 1975), Hair (Milos Forman, 1979), Jack Nicholson, Angels with dirty faces (Michael Curtiz, 1938), Jeff Daniels, Samuel L. Jackson, Fran Drescher, Norman Mailer, Richard Griffiths, Kenneth McMillan, Amadeus (Milos Forman, 1984), Dune (David Lynch, 1984), Donald O’Connor, Chantons sous la pluie (Gene Kelly & Stanley Donen, 1953), John Graysmark, Il était une fois en Amérique (Sergio Leone, 1984), Joseph Mankiewicz, La fille de Ryan (David Lean, 1970), La mélodie du bonheur (Robert Wise, 1965).


CRÉDITS
NoCiné est un podcast de Binge Audio animé par Thomas Rozec. Cet épisode a été enregistré le 04 mars 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Solène Moulin. Générique : Corentin Kerdraon. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Camille Regache. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.