Barquettes de frites, sandwichs à la raclette et pintes de bière dans les gobelets en plastique… le festival de musique est une sorte de no-go zone culinaire où l’on peut sans complexe enchaîner les mets et breuvages les plus régressifs, pratiques à avaler debout face à la scène. Est-il possible de bien manger dans ces conditions ? Si oui, comment garder des prix démocratiques ? Et comment réussir à nourrir autant de festivalier·ère·s en étant respectueux de la nature, en faisant attention à l’empreinte carbone et au gaspillage alimentaire ? Réponses des restaurateur·trice·s et festivalier·ère·s  de We Love Green.


LES INVITÉ·E·S
Thomas Grunberg, qui s’occupe de toute l’offre culinaire sur le festival We Love Green, Laure de la fromagerie Taka & Vermo, Taku Sekine des restaurants Cheval d’or et Dersou, Bertrand Grébaut, chef du restaurant Septime, Céline Maguet, fondatrice de l’agence de vins festifs Soif, et Aladin Charni, créateur de Freegan Pony.


LES RECOMMANDATIONS
Un festival éco-citoyen à venir : « Le cabaret vert » du 22 au 25 août à Charlevilles-Mézières.
Pour tester les vins nature de Soif en festival : le « Macki music festival » les 29 et 30 juin et au Macki Off à Carrières-sur-Seine, et au festival « Château perché » les 25 et 26 juillet à Villeneuve-sur-AllierN


CRÉDITS
Casseroles passe à table est un podcast de Zazie Tavitian produit par Binge Audio. Réalisation  : Thomas Plé. Musique originale  : Théo Boulenger. Chargée de production  : Juliette Livartowski. Chargée d’édition  : Camille Regache. Identité graphique  : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes  : Joël Ronez. Direction de la rédaction  : David Carzon. Direction générale  : Gabrielle Boeri-Charles.