La hype du rap belge, c’est trois noms : Isha, Caballero et JeanJass. 

D’un côté, Isha, qui avait décidé d’arrêter le rap, et qui se livre à nouveau dans La vie augmente avec beaucoup de style, de technique, de recul et surtout de dérision pour raconter sa vie de tous les jours, tout en conservant son côté street. Oscillant entre la naïveté et la fougue d’un adolescent amoureux, et le dépit de l’âge adulte, Isha rend l’ordinaire extraordinaire, témoigne avant tout.

De l’autre, Caballero et JeanJass, duo complémentaire de personnages décalés, prônent la récréation, aiment le rap mais aussi l’outrance, la culture, le lifestyle, l’argot qui y sont rattachés. Leur album Double hélice 2, peut-être un peu plus convenu que le premier, parfait l’univers décalé de “Caba & JJ” et leur complicité, qu’ils partagent avec l’auditeur.

Animé par Mehdi Maizi avec Nicolas Pellion, Raphaël Da Cruz et Aurélien Chapuis.


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Double Hélice (Caballero & JeanJass, 2016), La Vie Augmente LVA (Isha, 2017), Double hélice 2 (Caballero & JeanJass, 2017), 2 Chainz, Prince d’Arabee, Jim Jones, Dipset (The Diplomats), Ruff Ryders, Firgo Américain, Oh Putain, Tony Hawk (Isha), Scred Connexion, Jay-Z, Cam’ron, No Name (Joe Lucazz, 2015), Final Fantasy 7, Le salon de l’auto (avec jean jass), Sans rature (Booba, Temps mort, 2002), Le Rat Luciano, DMX, Baby Boy (John Singleton, 2001), Baby Boy (Beyoncé feat. Sean Paul, 2002), On est haut (Caballero & JeanJass, 2017), Run The Jewels, La main qui tue (Rodman Flender, 1999), Birdman, Jamiroquai, Rap Contenders, Nekfeu, Le Pape de Boulogne (Dany Dan, 2006), Akhenaton (AKH), Gucci Mane, Kendrick Lamar, Doc Gyneco, Blackout ! (Method Man and Redman, 1999), Merci beaucoup (Caballero & JeanJass, Double Hélice, 2016), Yessaï (Caballero & JeanJass, Double Hélice, 2016), Hugz Hefner, High & Fines Herbes (Caballero & JeanJass, 2017), How High (Jesse Dylan avec Redman et Method Man, 2001), Snoop Dog, Wiz Khalifa, Casseurs Flowters, Time Bomb, Mairo Bross (365, 2017), SuperWakClique (SWK), SlimK, Di-Meh, Reef (Merci, Orfèvre Label, 2017) Saïan Supa Crew, Veerus, Ben l’oncle rap.


COUPS DE COEUR ET RECOMMANDATIONS

RETROUVEZ LES RECOMMANDATIONS FAITES EN FIN D’ÉMISSION sur la page Soundcloud officielle des recommandations de NoFun >> @nofun-reco <<

LA RECO DE NICO PELLION
La tape “Get Well Foe” de Lud Foe, rappeur de Chicago, qui débuta sa tape avec une reprise de “Family business” de Kanye West.

LA RECO DE RAPHAEL DA CRUZ
Un seul morceau est sorti pour le moment, assez pour convaincre de son talent : “Merci” de Reef, rappeur marseillais sur le label Orfèvre.

LA RECO D’AURÉLIEN CHAPUIS
Direction la Suisse, avec Mairo Bross, récemment sorti de la SuperWakClique avec son projet “365”. Même école, même énergie communicative que Di-meh et SlimK (qui se connaissent), du bon son inclassable.

LA RECO DE MEHDI MAIZI
L’EP “Mercure” de Veerus, qui se détache de son image de rappeur à l’ancienne. Son écriture passe un cap, avec des rimes complexes et des références intelligentes, le tout produit par Ikaz, qui a également produit Nwaar is the new black sur le dernier album de Damso. Un autre projet est attendu très prochainement.


CRÉDITS

Enregistré le 25 avril 2017 à l’Antenne Paris (10, rue la Vacquerie 11ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargé de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio / L’Antenne Paris. Réalisation : Sébastien Salis. Générique : extrait de « Tyra Banks » de Nodey (Atrahasis EP) par Nodey. NoFun est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio