Rien ne dépasse de cet album tant attendu. L’un des meilleurs élèves du rap français des années 2010 continue de faire rimer les consonnes – « Escroc, escroc comme Rocancourt » – dans une ambiance mélancolique façon guitare sèche. Cette couleur musicale, sans doute trop calibrée, est pourtant assumée bien comme il faut.

S’il continue d’être incroyable, William Nzobazola livre 18 titres quasi-interchangeables avec l’intention de se raconter, sans grand succès. À l’image du morceau «  Goutte d’eau  » sorti quelques semaines plus tôt, «  Destin  » va cartonner sans détoner. Dans une version pas tout à fait 2.0, Ninho poursuit sa route, en toute cohérence et en toute excellence, sans un seul grain de folie.

Animé par Mehdi Maïzi avec Brice Bossavie, Raphaël Da Cruz et Aurélien Chapuis.


RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒUR

LA RECO DE BRICE : « Floni 2 », le dernier album du Ninho islandais

LA RECO DE RAPHAËL : ReMastered, une série documentaire made in Netflix

LES RECOS DE CAPITAINE NEMO : « The World Is Yours 2 », un blockbuster jazzy de Rich the Kid et le dernier album de l’énime A Boogie wit da Hoodie

LA RECO DE MEHDI : l’album « Rescapé » de Soso Maness


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION
Goutte d’eau (Ninho, Destin, 2019), Binks to Binks Part. 6 (Ninho, Binks to Binks, 2019), Lomepal, Damso, L’ancien (Ninho, Destin, 2019), Le Code de l’horreur (Rohff, 2008), Mamacita (Ninho, Comme prévu, 2017), Putana (Ninho, Destin, 2019), SCH, Jul, Niska, Dadju, Air Mac (Rim’K feat Ninho, Mutant, 2018), Ninho, l’héritier des kickers des années 2000 (NoFun, Binge Audio, 2018)


CRÉDITS
NoFun est un podcast de Binge Audio animé par Mehdi Maïzi. Cet épisode a été enregistré le 27 mars 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Solène Moulin. Générique : Shkyd. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.