Les musiques arabes sont bien plus qu’un oud et de la darbouka. Trop souvent relayées par le passé dans les rayons fourre-tout de «  musique du monde  » ou associés aux musiques traditionnelles, les mélodies et rythmes d’Afrique du Nord, du Liban ou Egypte connaissent aujourd’hui un regain de «  hype  ».

En quoi l’histoire des musiques actuelles arabes est une histoire politique ? Quelle est la place des productions du monde arabe dans l’industrie mondiale de la musique ? Comment expliquer l’engouement français pour l’électro orientale ? Et à quel moment passe-t-on la barrière de l’appropriation culturelle ?

Leïla Izrar est avec Mounir Kabbaj,producteur et cofondateur de l’agence Ginger Sounds, spécialisée dans les musiques des scènes méditerranéennes et africaines, aka «  Le Mood du Mahmood  » lorsqu’il mixe.


A ÉCOUTER
Notre playlist Spotify : https://open.spotify.com/playlist/79rkeTw3zGT8dbpZ9gt9PE?si=lnBEmbEoRyq2QG-qgF-Mwg


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION 
Les Abranis groupe de rock algérien kabyle, Vigon (Abdelghafoud Mouhsine), Les Variations, Led Zeppelin, Morrocan Roll (Les Variations, 1974), Nass El Ghiwane, Gnawa, Marcel Khalifa, Bob Dylan, Leonard Cohen, Sheikh Imam, Raï, Cheb Hasni, Cheb Mami, Dabkeh, le Micro Brise le Silence (MBS), Ouled El Bahdja (MBS, 1998), le rappeur marocain Gnawi, Aâcha Chaâb (Gnawi), Carte de séjour, Rachid Taha, Omar Souleymane, Islam Chipsy, le joueur de oud Gregory Dargent, le joueur de oud Brandon Terzic, Tokyo Gwana Trance. 


CRÉDITS
Tarab est un podcast de Binge Audio animé par Leïla Izrar. Cet épisode a été enregistré au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Adel Ittel El Madani. Musique : Waseem et Lamisse. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.