Nous sommes nombreux.ses, et pas que des journalistes, à avoir découvert avec effroi la tentative de perquisition lundi 4 février chez Mediapart.

Nos confrères ont révélé quatre jours avant de nouveaux éléments dans l’affaire Benalla, notamment des enregistrements audios. Résultat : les services du procureur de la République de Paris ont voulu perquisitionner le journal au motif d’une enquête préliminaire pour atteinte à la vie privée. Mais sans l’autorisation d’un juge, les journalistes ont refusé de les laisser entrer.

La période est préoccupante pour les journalistes. Le secret des affaires est préservé au détriment des lanceurs d’alerte, on donne des leçons sur la manière dont ils devraient faire leur métier, et dans le même temps, on s’en prend très publiquement à l’un de ses fondamentaux : le fait de protéger leurs sources.

On se dit qu’il ne fait pas bon enquêter dans ce pays. Et on a eu envie d’en parler avec les principaux concernés : Thomas Rozec s’est rendu à Mediapart pour rencontrer Antton Rouget, l’un des journalistes à l’origine de l’enquête.

CRÉDITS

Programme B est un podcast de Binge Audio présenté par Thomas Rozec. Cet épisode a été produit en janvier 2019 dans les studios de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Vincent Hiver et Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Lorraine Besse. Générique : François Clos et Thibault Lefranc. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Illustration : Mediapart. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.