Les robots et les ordinateurs n’ont pas pris le pouvoir. Du moins, pas encore. Des femmes et hommes, essentiel·le·s à la bonne marche des algorithmes et des technologies dites d’intelligence artificielle (IA), opèrent dans l’ombre.

Dans la salle des machines de l’internet, des ouvriers sont payés quelques centimes pour quelques clics. En 2019, la France compte plus de 250 000 micro-travailleur·euse·s, selon un groupe de chercheurs de Télécom ParisTech, du CNRS et de MSH Paris Saclay.

Comment travaillent ces petites mains qui permettent à Facebook, Amazon et autres géants du numérique de vendre les révolutions de demain ? Qui sont les « digital workers », précaires et invisibilisés ? D’où viennent-ils ? En quoi consistent leurs tâches fragmentées et anonymisées ? Assiste-t-on à la création d’un nouveau prolétariat ?

Thomas Rozec interroge Sophian Fanen, journaliste au site Les Jours, et Antonio Casilli, maître de conférences en humanités numériques à Télécom ParisTech.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

En attendant les robots (2019, éd. Seuil), La série « Working Class Robot, dans la peau des ouvriers invisibles de l’internet » écrite par Sophian Fanen publiée sur LesJours.fr en 2019

CRÉDITS

Programme B est un podcast de Binge Audio présenté par Thomas Rozec. Cet épisode a été produit en mars 2019 dans les studios de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Vincent Hiver. Chargée de production et d’édition : Lorraine Besse et Diane Jean. Générique : François Clos et Thibault Lefranc. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Illustration : allocine.com. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.