Latin, grec, mais pas que. Ces langues sont dites «  anciennes  », voire «  mortes  ». Elles appartiendraient à un temps ancien, révolu et n’auraient plus grand chose à voir avec nous – si ce n’est une matière enseignée au collège réservée à une certaine élite. Cette perception nie que le latin, le grec et d’autres langues anciennes sont partout : dans notre vocabulaire, nos références culturelles, dans certains discours politiques aussi.

À quel point les langues anciennes sont-elles présentes dans notre quotidien ? En quoi le latin ou le grec ont-ils inspiré les formules magiques dans Harry Potter, des séries comme Games of Thrones ou Kaamelott, des films comme Troie ou Gladiator ? Qui aujourd’hui apprend le latin et le grec en France ?

Pour répondre à ces questions, Laélia Véron a reçu Célia Justin, enseignante en latin, grec et française à Bondy (Seine-Saint-Denis), Reine-Marie Bérard, docteure en archéologie, chercheuse au CNRS et à l’université Aix-Marseille et Pierre-Alain Caltot, enseignant-chercheur en langues anciennes à l’université d’Orléans.


RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒUR

LE COUP DE CŒUR DE REINE-MARIE : l’expression (et non l’émission) «  Thalassa, thalassa !  » (trad. la mer, la mer)

LES RECOS DE PIERRE-ALAIN : Jacques Perret, qui a créé la version française du mot «  computer  » qui a donné le mot « ordinateur » qui fait référence… à « Dieu le grand organisateur du monde » ; et une citation «  Homo sum, et nihil humani a me alienum puto  » du poète Térence

LA RECO DE CELIA : un poème d’amour d’Ovide

LA RECO DE LAELIA : @Hugorodru, le compte Twitter d’Hugo Blanchet, doctorant en lettres classiques


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION
Rabelais, Quousque tandem abutere, Catilina, patientia nostra ?, méthode Ørberg, le site « Antiquipop » (l’Antiquité dans la culture populaire contemporaine), Harry Potter, Latin et grec dans l’enseignement secondaire : une approche historique (Nancy Maury-Lascoux, Revue Anabases, N°23, 2016), Orestie (D’ de Kabal, Arnaud Churin, 2018), Le latin, marqueur de réussite scolaire… et d’origine sociale (Aurélie Collas, lemonde.fr, 2015), Une langue orpheline (Bernard Cerquiglini,éd. Editions de minuit, 2007)


ARCHIVES
Tempête dans un bénitier (Georges Brassens, Trompe la mort, 1976), Opinions sur rue : La chasse au latin (Ina, 23 avril 1983), Ah Non c’est Terrible (Guy2Bezbar x Omzo JNR Ft. Niska, Madrane & trafiquinte, 2015), Médine, Les Mots d’Éric et Ramzy, NOUS SOMMES L’ALTERNATIVE À VOTRE MONDE – J.-L. Mélenchon répond à E. Philippe (JEAN-LUC MÉLENCHON, YouTube, 2017), Rosa (Jacques Brel, Les Bourgeois, 1962), Une langue orpheline (Bernard Cerquiglini, éd. Minuit, 2007)


CRÉDITS
Parler comme jamais est un podcast de Binge Audio animé par Laélia Véron, avec la collaboration scientifique de Maria Candea, enseignante-chercheuse à l’université de Paris 3 et en soutien avec la Délégation générale à la langue française et aux langues de France. Cet épisode a été enregistré en novembre 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Prise de son  : Mathieu Thèvenon. Réalisation  : Adel Ittel El Madani . Générique  : Thomas Oger. Production et édition  : Diane Jean et Camille Regache. Identité graphique  : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes  : Joël Ronez. Direction de la rédaction  : David Carzon. Direction générale  : Gabrielle Boeri-Charles.