Quand on pense histoire, narration et podcast, on pense forcément à Silvain Gire et Arte Radio. Ce pionnier d’un genre dans l’air du temps est l’invité de cette émission spéciale de L’air du son où il raconte la genèse d’Arte Radio, et il explique pourquoi ses productions ont constitué une rupture qui inspire toujours aujourd’hui.


Il est le grand patron d’Arte Radio. A ce titre, il est le papa d’une génération podcast, aujourd’hui en plein décollage, mais il est aussi un éternel farceur.  Silvain Gire est un personnage avant tout et il est l’invité de l’Entretien de L’air du son, deuxième édition. L’occasion pour ce fanatique d’histoires d’en raconter de belles, les siennes cette fois-ci. 

Sans tout dévoiler, l’homme nous parle d’abord de son enfance révoltée avec un peu de radio  et beaucoup de lettres. Un souvenir d’écoute qui l’a marqué ? Comme beaucoup, les engueulades dans Le masque et la plume sur France Inter.

C’est un peu par hasard et grâce à ses connaissances des milieux underground parisiens qu’il finit par se retrouver à travailler pour France Culture.  Là où il va se forger une image de « poète maudit »A côté de ces débuts dans l’audio arrive aussi le temps des premiers mots. En 2002 Silvain Gire publie un recueil de nouvelles, Johnny est mort aux éditions du Seuil. De petites histoires qui parlent de personnages qui se rencontrent, s’aiment et souvent se ratent. Farceur jusqu’au bout de la plume :  une des nouvelles envisage un monde sans Johnny Hallyday

C’est également en 2002 qu’il participe aussi à la création d’Arte Radio. À l’époque petite lubie à laquelle il s’accroche, celle d’une radio sur Internet. Quinze ans plus tard, Arte Radio se trouve plus que jamais dans la force de l’âge. L’occasion pour Silvain Gire d’aborder avec nous son rapport aux nombreuses histoires qu’il raconte, le storytelling, la narration… Des exemples marquants ?  Poudreuse dans la Meuse, documentaire sur-récompensé de Mehdi Ahoudig sorti sur Arte Radio en 2014 ou encore À fleur de peau, documentaire de Fabienne Laumonnier sorti sur Arte Radio en 2017.

On ne pouvait pas se quitter sans demander au boss d’Arte Radio sa vision du futur et son regard, toujours bienveillant, sur le fourmillement du podcast, qu’il observe de ses yeux de pionnier. Pionnier peut-être mais il sait qu’il a encore beaucoup à accomplir.

Andréane Meslard


REFERENCES CITEES DANS L’ÉMISSION

La marche de l’histoire (Jean Lebrun, France Inter), Le masque et la plume (France Inter), Johnny est mort (ed. Seuil, 2002), L’édito (Arte Radio, juin 2017), Poudreuse dans la Meuse (Mehdi Ahoudig, 2014), Arte Radio ? (Frédérique Pressmann, Arte Radio, juillet 2003).


CRÉDITS

L’air du son est une production Audible / Binge Audio. Enregistré le 4 décembre 2017 à l’Antenne Paris (10, rue la Vacquerie 11ème). Direction de production : Joël Ronez. Chargé de production et d’édition : Camille Regache. Directeur de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Réalisation : Jules Krot. Musique originale : François Clos. Moyens techniques : Binge Audio / L’Antenne Paris.