Le très attendu Toledano et Nakache est à la hauteur des espérances, et se classe dans le haut du panier de la comédie française.

Superbement réalisé, rapide et rythmé, très réfléchi, très travaillé, l’ambition du film est visible à tous les plans. Jean-Pierre Bacri, point nodal du scénario, est délectable dans son rôle de chef d’entreprise organisateur de mariages, que l’on suit sur une journée, un mariage, entouré de son équipe.

Une fois de plus, le célèbre râleur parvient à faire la gueule pendant l’intégralité du film tout en restant sympathique. Autour de lui gravite une guirlande d’excellents seconds rôles, avec des acteurs aux registres particuliers, avec chacun son type d’humour et son style de répartie : Jean Paul Rouve, Gilles Lellouche, Vincent Macaigne… A la rencontre de ces différents humours, Jean-Pierre Bacri fait le relai entre les univers.

Animé par Daniel Andreyev avec Vincent Manilève et Max Besnard.


RECOMMANDATIONS

Vincent Manilève : “Ma vie en l’air” de Rémi Bezançon (2005).

Max Besnard : “[REC]³ Genesis” de Paco Plaza (2012), film d’épouvante espagnol qui se passe dans un mariage.

Daniel Andreyev : pour voir encore plus Bacri, “Le goût des autres” (2000), qui est aussi le meilleur film d’Agnès Jaoui, et “La vie très privée de monsieur Sim” de Michel Leclerc (2015).


CRÉDITS

MDR est un podcast de Séance radio, produit par Goom. Enregistré à l’Antenne Paris (10, rue la Vacquerie 11ème) le jeudi 12 octobre 2017. Production exécutive : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Réalisation : Jules Krot. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Générique : Corentin Kerdraon.