Peut-on être drôle sans être offensant ? Est-ce que, vraiment, “on ne peut plus rien dire” ? Conversation avec l’humoriste Laurent Sciamma, qui dans son spectacle 1h debout, avec beaucoup d’autodérision, se moque du sexisme, des injonctions viriles et des idéaux masculins.

Dans ce 11ème épisode, il est aussi question de la “friendzone”, des figures-repoussoir de la femme forte ou du garçon “trop gentil”, et de la chance de grandir avec des soeurs. C’est aussi le portrait d’un artiste trentenaire féministe, qui se pose des questions sur les autres, l’amour, le sexe et lui-même.

Animé par Victoire Tuaillon


LE SPECTACLE DE LAURENT SCIAMMA
« 1h debout », en ce moment c’est le dimanche soir à 19h, jusqu’au 1er avril 2018 à la Comédie des 3 Bornes à Paris. Allez le voir !


RECOMMANDATION DE L’INVITE
Tout l’oeuvre d’Annie Ernaux, rassemblée dans le volume “Ecrire la vie” publié en 2011 chez Gallimard. Ainsi que son dernier livre, Mémoire de fille (Gallimard, 2016).


SOURCES
Les hommes ont plus de risques que les femmes de se faire agresser dans la rue : voir les statistiques de l’INSEE.


CREDITS
Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon, produit par Binge Audio. Production : Joël Ronez. Rédaction en chef : David Carzon. Chargée d’édition et production : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Direction artistique : Julien Cernobori. Générique : Théo Boulenger.