C’est une langue qui s’apprend en famille, entre ami·e·s, dans des associations ou dans l’enseignement privé. Mais dès qu’on parle de son enseignement dans le public, notamment à l’école primaire, elle déchaine les passions.

La langue arabe est perçue soit comme un marqueur communautaire, soit un rempart contre le communautarisme : d’où vient ce paradoxe ? Pourquoi son apprentissage serait uniquement accessible aux arabo-descendants ?  Leïla Izrar reçoit Nada Yafi, interprète, traductrice, directrice du centre de langues de l’IMA, et autrice de «  L’arabe langue du monde  » (éditions l’Harmattan).


RÉFÉRENCES 
« Pourquoi l’enseignement de l’arabe en France suscite-t-il la polémique ? » de Nada Yafi dans Orient XXI (2018), la Fête de la langue arabe du 13 au 15 décembre à l’IMA.


CRÉDITS
Tarab est un podcast de Binge Audio animé par Leïla Izrar, soutenu par l’Institut du Monde Arabe. Cet épisode a été enregistré au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Victor Dubin. Musique : Waseem et Lamisse. Chargées de production et d’édition : Camille Regache et Diane Jean. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.