De retour devant sa propre caméra, Clint Eastwood incarne Earl Stone, un horticulteur américain de 90 ans vétéran de la guerre de Corée. Pour se mettre à l’abri financièrement, il accepte un poste de chauffeur, passeur de coke à la frontière mexicaine pour un cartel. Grâce à ses qualités dramatiques et narratives, « La Mule » tient le choc et s’éloigne très vite du thème de la drogue pour dresser un portrait très émouvant du réalisateur.

Que laisse-t-on en héritage à la fin de sa vie ? Une certaine mélancolie à l’idée d’avoir raté sa vie familiale pour Clint, un personnage libertarien décomplexé mais pas réac, et surtout aucun regret. Illustration parfaite de sa sensibilité sur le monde actuel, « La Mule » est une histoire captivante et une source d’émotion permanente prodiguée par ces yeux toujours aussi perçants.
[On spoile un tout petit peu]

Animé par Thomas Rozec avec David Honnorat, Stéphane Moïssakis et Perrine Quennesson.


RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEUR
LA RECO DE PERRINE : la quatrième saison de Narcos, autour de la naissance des cartels au Mexique.
LA RECO DE DAVID : les deux premiers épisodes de la première saison de “Killing Eve », série de Phoebe Waller-Bridge.
LA RECO DE STÉPHANE : pour l’interprétation d’une version dégénérée de Clint Eastwood signée Jon Voight, “Anaconda” de Luis Llosa (1997).


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION
Le 15h17 pour Paris (Clint Eastwood, 2018), Bradley Cooper, Laurence Fishburne, Dianne Wiest, Michael Pena, Alison Eastwood, Gran Torino (Clint Eastwood, 2008), Une nouvelle chance (Robert Lorenz, 2012), Justin Timberlake, Nick Schenk, Mystic River (Clint Eastwood, 2003), Million Dollar Baby (Clint Eastwood, 2004), The House that Jack Built (Lars Von Trier, 2018), Narcos (Chris Brancato, Carlo Bernard et Doug Miro, 2015 – 2017), Sudden Impact (Clint Eastwood, 1983), Sondra Locke, Dirty Harry (Don Siegel, 1971),   Impitoyable (Clint Eastwood, 1992), Blood Work (Créance de sang, Clint Eastwood, 2002), La route de Madison (Clint Eastwood, 1995), Jugé coupable (Clint Eastwood, 1999), Breaking Bad (Vince Gilligan, 2008 – 2013), Killing Eve (Phoebe Waller Bridge, 2018), Sandra Oh.


CRÉDITS
NoCiné est un podcast de Binge Audio animé par Thomas Rozec. Cet épisode a été enregistré le 21 janvier 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Quentin Bresson. Générique : Corentin Kerdraon. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Camille Regache. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.