Eminem, Led Zeppelin, Kansas Joe McCoy et Memphis Minnie. La Source remonte tous les mois à l’origine des chansons pour raconter leur histoire et celle des genres musicaux, de leur héritage. Dans Kim, Eminem déverse sa bile sur un breakbeat sans nuance piqué à Led Zeppelin.

1929 – Les grandes catastrophes naturelles laissent aussi des traces dans l’histoire de la musique. La crue du Mississippi de 1927, l’une des plus meurtrières des Etats-Unis, a inspiré When the Levee Breaks au duo Kansas Joe McCoy et Memphis Minnie. Cette guitariste de Delta blues joue depuis vingt ans sur le trottoir de Beale Street. Avec son futur mari, ils décrivent les errances des victimes afro-américaines arrachées à leur terre.

1971 – Led Zeppelin s’apprête à sortir son quatrième album. John Bonham, dit Bonzo, arme fatale du quatuor anglais, reçoit un nouveau kit de batterie. Installé dans une cage d’escalier d’un ancien asile, il se met à jouer un nouveau motif rythmique, un genre d’ostinato de charleston qui va porter cette version mythique de When the Levee Breaks.

2000 – Eminem vient de signer chez Aftermath Entertainment, label de Dr. Dre. My Name Is cartonne. Le rappeur de Detroit, marié depuis un an avec sa camarade de classe Kim, est en plein divorce. Dans son nouvel album, il hurle le meurtre passionnel de sa future ex-femme dans une forêt sur un break de batterie piqué au quatuor anglais.

Animé par Raphaël Da Cruz avec Frédéric Adrian, Arnaud Devillard et Brice Miclet.


CRÉDITS
La Source est un hors série de NoFun, produit par Binge Audio. Générique : Shkyd. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.