Enfants s’abstenir car, dans cet épisode, il s’agit, certes, de deux animations mais surtout de deux séries aussi cash que trash. Commençons avec BoJack Horseman, l’étalon le plus célèbre des années 1990, devenu alcoolique et déprimé. Cet has-been mégalo à sabots essaye d’aller mieux sans vraiment essayer.

On pourrait croire que l’humour noir et l’esthétique ludique aident à en rire. Pas tant que ça. Le personnage, créée par Raphael Bob-Waksberg, nous entraîne dans une catharsis de la déprime, une sorte de trip façon Orwell, aussi grave qu’utile. C’est que BoJack Horseman est une véritable série thérapeutique. Un peu comme Rick et Morty, qui aborde, sans vergogne, la cruauté de la vie.

Animé par Charline Roux avec Renan Cros et Perrine Quennesson.


RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒUR

LA RECO DE RENAN : l’addictive et fabuleuse Carmen Sandiego

LA RECO DE PERRINE : pour de la métaphysique aussi belle que dégueu, «  Final Space  »


CRÉDITS
We Love Series est un podcast de We Love Cinema proposé par Goom (Go on media). Directeur des contenus : Omar Erraïs. Cet épisode a été enregistré le 14 novembre 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Victor Dubin et Quentin Bresson. Chargée d’édition : Diane Jean. Chargée de production : Juliette Livartowski. Générique : Corentin Kerdraon. Production déléguée : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez.