Chaque semaine, de nouveaux visages tuméfiés apparaissent sur vos réseaux sociaux, ceux des victimes d’agressions à Paris, Bordeaux, Lille ou Besançon. Les histoires, les parcours sont différents, mais la raison est la même : tous sont frappés car homosexuels.

Comment en est-on arrivés là ? Est-ce que ça ne serait pas tout simplement le résultat de vingt années d’irresponsabilité de la classe politique, depuis les débats sur le Pacs jusqu’à ceux qui s’annoncent sur la PMA ?

Thomas Rozec a invité tour à tour Marion Chatelin et Daniel Borillo à venir en discuter avec lui. La première est journaliste à Têtu, et elle a été victime il y a peu d’une agression homophobe. Le second est juriste, chercheur associé au CNRS, et connaît la question par coeur (il a même signé le Que Sais-Je ? sur l’homophobie, c’est dire).

Le constat est sans appel : pour eux, si le discours haineux est normalisé, c’est bien parce que le discours politique a failli.

CRÉDITS
Réalisation : Vincent Hiver. Chargée de production et d’édition : Lorraine Besse. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction de programme : Joël Ronez. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Générique : François Clos et Thibault Lefranc. Production : Binge Audio.