La Miviludes, ou « Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires », va être dissoute au sein du ministère de l’Intérieur, et fusionnée avec l’organisme de prévention contre la délinquance et la radicalisation. 

Mais pour les acteurs associatifs, entre autres, cela revient à la supprimer. Déjà sans président·e depuis un an, la Miviludes et ses missions font désormais face à un avenir incertain.

A-t-on encore besoin de lutter contre les sectes en France ? Celles-ci n’ont-elles pas muté ces dernières années ? 

Thomas Rozec rencontre Etienne Ollion, sociologue et auteur de « Raison d’état, histoire de la lutte contre les sectes en France » (éd. La Découverte, 2017).

CRÉDITS

Programme B est un podcast de Binge Audio présenté par Thomas Rozec. Cet épisode a été produit en octobre 2019 dans les studios de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Thomas Plé. Chargée de production et d’édition : Lorraine Besse et Diane Jean. Générique : François Clos et Thibault Lefranc. Identité graphique : Sébastien Brothier et Thomas Steffen (Upian). Illustration : CC / Wikimedia Commons. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.