Quelques années avant Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l’Anneau, Peter Jackson sortait un film sur les relations entre les vivants et les morts. Fantômes contre fantômes (The Frighteners en VO) est, à bien des égards, un galop d’essai pour Jackson et ses équipes avant le marathon que sera l’adaptation de l’oeuvre de Tolkien. Effets spéciaux dernier cri, une Nouvelle-Zélande camouflée en bourgade américaine, le réalisateur voit les choses en grand et mise sur un succès pour lancer sa carrière aux USA. Malheureusement, rien ne s’est passé comme prévu avec une sortie retardée et une interdiction aux mineurs aux Etats-Unis (et aux moins de douze ans en France). Effroyablement ambitieux, Fantômes contre fantômes a été un tremplin pour le réalisateur malgré son échec. Retour sur l’histoire de ce film un peu occulté avec le temps.

Animé par Thomas Rozec avec Rafik Djoumi.


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION
Fantômes contre fantômes (Peter Jackson, 1996), Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l’Anneau (Peter Jackson, 2001), King Kong (Peter Jackson, 2005), Peter Jackson, Michael J. Fox, Eddie Murphy


CRÉDITS
Enregistré le 31 octobre 2018 au Club de l’Etoile (Paris 17e). Prise de son : Sébastien Salis. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Adélaïde Desnoë. Direction de production : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Générique : « Soupir Articulé », Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). Production : Binge Audio.