Après l’âge d’or et la période spaghetti, le genre vit une grande traversée du désert à partir des années 1970. Le western traditionnel devient trop conquérant et violent pour une Amérique secouée par la fin de la guerre du Vietnam. Un fossé se creuse alors entre ce type de cinéma et le public. Seuls, Clint Eastwood et Kevin Costner se sont évertués à faire vivre le genre sous sa forme classique. Pour vivre avec son temps, les codes du western ont été réinventés, son imagerie retravaillée et ses personnages modernisés avec plus ou moins de succès. Malgré tout, le genre reste une source d’inspiration pour les cinéastes. La filmographie des frères Coen et de Quentin Tarantino, la série Westworld ou le jeu vidéo à succès Red Dead Redemption sont la preuve que le western vit toujours.

Podcast animé par Thomas Rozec avec Rafik Djoumi, David Honnorat, Stéphane Moïssakis et Perrine Quennesson.


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION
Little Big Man (Arthur Penn, 1971), Dustin Hoffman, Soldat bleu (Ralph Nelson, 1971), Marlon Brando, Le parrain (Francis Ford Coppola, 1972), Danse avec les loups (Kevin Costner, 1990), Quentin Tarantino, John Ford, John Carpenter, Joel et Ethan Coen, Clint Eastwood, Josey Wales hors-la-loi (Clint Eastwood, 1976), Sur la route de Madison (Clint Eastwood, 1995), Voyage au bout de l’enfer (Michael Cimino, 1979), La porte du paradis (Michael Cimino, 1981), Le shérif est en prison (Mel Brooks, 1975), Steven Spielberg, Young Guns (Christopher Cain, 1988), Timerider (William Dear, 1982), Retour vers le futur 3 (Robert Zemeckis, 1990), Martin Scorsese, Rencontres du troisième type (Steven Spielberg, 1978), Cheval de guerre (Steven Spielberg, 2012), Les incorruptibles (Brian De Palma, 1987), Silverado (Lawrence Kasdan, 1985), Kevin Costner, Bon Jovi, Impitoyable (Clint Eastwood, 1992), La ballade de Buster Scruggs (Ethan et Joel Coen, 2018), Sergio Leone, Don Siegel, The Rover (David Michôd, 2014), Mad Max (George Miller, George Ogilvie, 2015), La route (John Hillcoat, 2009), Jeremiah (Hermann, 1979), Westworld (Jonathan Nolan et Lisa Joy), Deadwood (David Milch, 2014), John Wayne, Red Dead Redemption (Rockstar Games, 2010), Postman (Kevin Costner, 1997),The rider (Chloé Zhao, 2018), Belles de l’Ouest (Jonathan Kaplan, 1994), Huit millions de façons de mourir (Hal Ashby, 1986), Mort ou vif (Sam Raimi, 1995), Open Range (Kevin Costner, 2004), True Grit (Ethan et Joel Coen, 2011), Les cent fusils (Tom Gries, 1969), Brimstone (Martin Koolhoven, 2017), Comancheria (David Mackenzie, 2016), Django Unchained (Quentin Tarantino, 2013), Kill Bill : Volume 2 (Quentin Tarantino, 2004), Les huit salopards (Quentin Tarantino, 2016), Ennio Morricone, Le secret de Brokeback Mountain (Ang Lee, 2006)


CRÉDITS
Enregistré le 28 novembre 2018 à l’Antenne (Paris 11eme). Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Adélaïde Desnoë. Direction de production : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Générique : « Soupir Articulé », Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). Production : Binge Audio.