Que signifie un émoticône aubergine, clin d’œil ou couteau  ? Les justices américaine et française se penchent de plus en plus sur le sens et la portée de ces images qui fourmillent dans nos messages.

Est-ce qu’envoyer un émoji couteau peut représenter une menace de mort  ? Quelle est la place et le rôle des emojis dans notre langage  ? Est-ce qu’ils enrichissent ou appauvrissent la langue  ?

Pour répondre à ces questions, Laélia Véron, accompagné de Thomas Rozec du podcast d’actualité Programme B, ont reçu Maria Candéa, enseignante-chercheuse à l’université de Paris 3 et co-autrice de «  Le français est à nous !  » (éd. La Découverte, 2019).


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION
Jean Cocteau, Ubu roi (Alfred Jarry, 1896), Plumons l’oiseau (Hervé Bazin, éd. Grasset, 1967), Alain Damasio,« Emojis are increasingly coming up in court cases. Judges are struggling with how to interpret them » écrit par Samantha Murphy Kelly publié le 8 juillet 2019 sur cnn.com, « L’émoji OK considéré comme un symbole haineux » écrit par Jennifer Mertens publié le 2 octobre 2019 sur 20minutes.fr, «  Les émoticônes, au-delà des idées reçues » écrit par Chloé Léonardon publié le 14 février 2019 theconversation.com, L’émoticone comme signe de ponctuation. Approche sociolinguistique et diachronique d’un corpus de tweets (Chloé Leonardon, École doctorale Connaissance, langage et modélisation de Nanterre, 2018)


CRÉDITS
Parler comme jamais est un podcast de Binge Audio animé par Laélia Véron, en partenariat avec la Délégation générale à la langue française et aux langues de France. Cet épisode a été enregistré en 3 octobre 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e), avec la collaboration scientifique de Maria Candea, enseignante-chercheuse à l’université de Paris 3. Réalisation  : Vincent Hiver. Générique  : Thomas Oger. Chargées de production et d’édition : Lorraine Besse et Diane Jean. Identité graphique  : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes  : Joël Ronez. Direction de la rédaction  : David Carzon. Direction générale  : Gabrielle Boeri-Charles.