Nouvel album, nouvelle étiquette pour Disiz, qui se renouvelle encore sur “Pacifique”, son onzième album. “Les émotions sont des vagues, elles nous submergent” : le ton est donné.

Contemplatif, pop, mélodieux et cohérent, à chaque morceau sa teinte. Disiz se laisse porter par ses émotions, en allant chercher dans sa boîte à souvenirs. Deux axes traversent les titres : le temps qui passe et l’enfant qui reste en lui. Triste, presque dépressif, un ton romantique parfois un peu raté, il n’empêche que la première moitié de l’album est parfaite. Mais quelque part au milieu, Disiz se perd, comme sur ses précédents albums. Trop appliqué ? Trop long ? Dans Pacifique, il y a tout ce qu’il faut, mais il y en a trop.

Podcast animé par Mehdi Maïzi avec Aurélien Chapuis et Raphaël Da Cruz.

Cette émission était diffusée en live vidéo lors de son enregistrement. 


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Pacifique (Disiz, 2017), Rap Machine (Disiz, 2015), Lucide (Disiz, 2012), Extra-lucide (Disiz, 2012), Transe-lucide (Disiz, 2014), Jeu de Société (Disiz La Peste, 2003), La fille de la piscine (Disiz La Peste, Pacifique, 2017), Carré Bleu (Disiz La Peste, Pacifique, 2017), Jok’Air, Columbine, PNL, Autre espèce (Disiz La Peste, Pacifique, 2017), Radeau (Disiz La Peste, Pacifique, 2017), Dans le ventre du crocodile (Disiz Peter Punk, 2010), Le poisson rouge (Disiz La Peste, 2000), Itinéraire d’un enfant bronzé (Serigne M’Baye, 2004), Disiz the End (Disiz, 2009), Stromae, Splash, Ponko, Street Fabulous, Hamza, Damso, Krisy, Marquise (Disiz La Peste, Pacifique, 2017), Ma Benz (NTM feat Lord Kossity, 1998), Rencontres du 3ème type (Steven Spielberg, 1977), Scarifications (Abd Al Malik produit par Laurent Garnier, 2015), Poisson étrange (Disiz La Peste, Pacifique, 2017), ADN (Disiz La Peste, Pacifique, 2017), Nekfeu, Grems, Démaquille toi (Rouge à lèvres, 2008), J’pète les plombs (Disiz, Le Poisson Rouge, 2000), Joey Starr, Booba, Macarena (Damso, Ispéité, 2017), Quand j’serai chaos (Disiz La Peste, Pacifique, 2017), Quand j’serai KO (Alain Souchon, 1988), Marche à l’ombre (Renaud, 1980), Grande colère (Disiz, 2016), Rick Rubin.


COUPS DE COEUR ET RECOMMANDATIONS

LA RECO DU CAPTAIN NEMO : Jimmy Tents, rappeur de NY, qui sort l’album “I Can’t Go Home”, à la voix profonde à la Azizi Gibson. Dans ses textes, il incite à prendre des risques, ce qui résume bien la carrière de Disiz qui n’est jamais resté dans sa zone de confort.

LA RECO DE RAPHAËL DA CRUZ : CTRL (prononcez “control”) de la chanteuse de R’n’B SZA (prononcez “céza”). Un bel album pour l’été.

LA RECO DE MEHDI MAÏZI : Siboy, qui sort bientôt un nouvel album.


CRÉDITS

Enregistré le 20 juin 2017 à l’Antenne Paris (10, rue la Vacquerie 11ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargé de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio / L’Antenne Paris. Réalisation : Sébastien Salis. Générique : extrait de « Tyra Banks » de Nodey (Atrahasis EP) par Nodey. NoFun est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio