On peut supposer que, s’il avait si peur de mourir, c’est en grande partie parce que Pierre Desproges savait très bien ce qu’il arrive aux personnages publics une fois le dernier clou de leur cercueil planté. Statufiés, divinisés, condamnés au culte, leur postérité se divise souvent entre les imbécilités que l’on dit à leur sujet et les imbécilités que l’on met dans leur bouche.

Ainsi Desproges, disparu en 1988, est tour à tour dépeint comme un génie insurmontable, un symbole merveilleux d’une liberté de ton perdue sous la pression du politiquement correct, ou un odieux antisémite bavant de haine. Étonnant, pour quelqu’un qui vomissait les étiquettes et les icônes.

Du journal l’Aurore, jusqu’à la scène, en passant par le Tribunal des flagrants délires et les Chroniques de la haine ordinaire sur France Inter, retour sur la vie de Pierre Desproges, avec son ami Antoine de Caunes.

CRÉDITS

Programme B est un podcast de Binge Audio présenté par Thomas Rozec. Cet épisode a été produit en novembre 2019 dans les studios de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Mathieu Thévenon. Chargée de production et d’édition : Lorraine Besse. Générique : François Clos et Thibault Lefranc. Identité graphique : Sébastien Brothier et Thomas Steffen (Upian). Illustration : Wikimedia Commons / CC. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.