En tant qu’homme trans, Paul B. Preciado raconte son expérience de la masculinité dans un monde où « accéder à la masculinité revient à monter les échelons du système social et politique ». Faire une transition en tant qu’homme transgenre implique aussi de passer un « examen de masculinité » auprès des institutions : les juges, les médecins, la police.

Il explique comment la testostérone change son rapport au monde. Si cette hormone produit bien des effets physiques et psychologiques spécifiques – par exemple de rendre plus agressif – comment répondre à celles et ceux qui prétendent que cela justifierait ou expliquerait la violence masculine ?

Il montre comment la masculinité peut être analysée comme une autorisation légitime à faire usage de la violence sur les corps vivants. Les agressions transphobes, le viol, mais aussi la destruction de la planète peuvent donc être pensés comme différents effets de la masculinité.


RECOMMANDATIONS DE L’INVITÉ
Paul B. Preciado recommande le film « Dandy Dust » de Hans Scheirl (1998), et tous les ouvrages d’Angela Davis.


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Le travail de la romancière, théoricienne et militante Monique Wittig, notamment son article «  Les lesbiennes ne sont pas des femmes  », in La Pensée Straight (paru en 1992 en version originale, traduit en français en 2001).

Les travaux de Bruno Latour sur « la politique de la nature » et notamment son ouvrage « Politique de la nature  » paru en 2004 aux éditions La Découverte, et ceux de Donna Haraway sur le concept de « politique terrienne », notamment son  « Manifeste Cyborg », paru en 1985 dans le magazine The Socialist Review.

Le témoignage de Vikken, un homme transgenre, dans l’épisode 12 des Couilles sur la table.

« Le marché de la bonne meuf », une expression qu’emploie Virginie Despentes dans son essai « King Kong Théorie » paru en 2006 aux éditions Grasset : « J’écris de chez les moches, pour les moches, les frigides, les imbaisables, toutes les exclues du grand marché de la bonne meuf ».

Le concept de « nécropolitique » selon le philosophe Achille Mbembé.

« Testo Junkie » un ouvrage de Beatriz Preciado, éditions Grasset, 2008.

L’intervention de Arnaud Gauthier-Favas, administrateur de l’inter-LGBT, sur sa non-binarité dans l’émission « Arrêt sur Images » du 29 juin 2018 (Extrait de l’émission).

Selon un sondage YouGov commandé par le magazine l’Obs en mars 2019, 14 % des 18-44 ans se considèrent comme non-binaires.

Le témoignage de Julia, femme trans, qui a été agressée place de la République en mars 2019 :


CRÉDITS
Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Réalisation : Quentin Bresson. Stagiaire : Nadia Chapelle. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Camille Regache. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.