Elle va tellement de soi, qu’il fut un temps où elle n’avait même pas de nom. Parce que l’hétérosexualité est considérée comme majoritaire, universelle et naturelle. Parce qu’elle est la norme.

La percevoir comme une simple préférence sexuelle individuelle, c’est ne pas voir qu’elle est aussi un système politique, une manière de penser le monde. L’hétérosexualité conditionne notre manière de vivre ensemble en ce qu’elle invisibilise, déligitime et discrédite les non-hétéros.

En quoi l’hétérosexualité est-elle un système politique ? En quoi est-elle une question économique ? En quoi ce système est-il violent ? Pourquoi existe-il cette contrainte à l’hétérosexualité ?

Camille Regache reçoit Ilana Eloit, historienne, enseignante à Science Po Paris et autrice d’une thèse sur la politisation du lesbianisme au sein du Mouvement de libération des femmes (MLF) en France dans les années 1970.


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION
Lesbian Trouble : Feminism, Heterosexuality and the French Nation (1970-1981) (Ilana Eloit, PhD, LSE, 2018), L’inversion de la question homosexuelle (Eric Fassin, éd. Amsterdam/Multitudes, 2015), Classer, dominer : Qui sont les « autres » ? (Christine Delphy, éd. La fabrique éditions, 2008), La Pensée straight (Monique Wittg, 1978), La contrainte à l’hétérosexualité et autres essais (Adrienne Rich, éd. Poche, 2010), « Nous défendons une liberté d’importuner, indispensable à la liberté sexuelle » tribune publiée par un collectif sur lemonde.fr le 9 janvier 2018, « Un féminisme à la française » tribune publiée par Irène Théry, sociologue sur lemonde.fr le 28 mai 2011


CRÉDITS
Camille est un podcast de Binge Audio animé par Camille Regache. Cet épisode a été enregistré en novembre 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation et musique  : Quentin Bresson. Voix : Juliette Livartowski. Production et édition : Diane Jean. Identité graphique  : Sébastien Brothier et Clarisse Pillard (Upian). Direction des programmes  : Joël Ronez. Direction de la rédaction  : David Carzon. Direction générale  : Gabrielle Boeri-Charles.