Que se passe-t-il quand vous êtes à la tête d’une entreprise qui se retrouve nationalisée par le président vénézuélien en personne ? Un témoignage exclusif et exceptionnel.

Louis Beauchemin était un chef d’entreprise comme il en existe beaucoup. Ce Québécois simple et franc a passé sa vie à diriger des hommes avec un surplus d’humanité qui a fait de lui un patron aimé et respecté. Lorsqu’il débarque à Caracas en 2008 à la tête d’une cimenterie, son objectif est de développer les activités de cette entreprise prospère dans un pays en plein boom économique. Mais c’était sans compter sur la soif de nationalisation d’Hugo Chavez et ça, personne n’est préparé à y faire face quand cela vous arrive du jour au lendemain.

Nous allons donc faire un voyage dans le Venezuela de cette époque. Cela fait dix ans désormais que tout cela s’est produit, mais Louis Beauchemin n’a rien oublié. Il parle pour la première fois des coulisses de cette opération, et nous fait vivre de l’intérieur des événements qui d’habitude restent secrets. Il nous fait voyager des bureaux ministériels de Caracas à ceux d’avocats d’affaires installés en haut de buildings à New York et Paris. Un voyage qui nous permet de comprendre les ressorts du chavisme. Sans jugement. Juste un témoignage rare.


CRÉDITS

« L’entretien / Binge actu » est un podcast de la rédaction de Binge Audio, réalisé par David Carzon (directeur de la rédaction). Conversation enregistrée en octobre 2017. Direction artistique : Julien Cernobori. Musique originale : Théo Boulenger. Design : Sebastien Brothier (Upian). Crédits photo : Mathieu Bourgois.