Juste avant les fêtes de fin d’année, on a vu passer une étude signée par une boîte d’intelligence artificielle et Amnesty International : Troll Patrol.

Certes, des études, on en voit souvent, et parfois elles sont contradictoires. Mais celle-ci nous a fait tiquer : elle s’intéresse à la violence sur les réseaux sociaux, et l’une de ses conclusions est que la première cible des injures sur Twitter, ce sont les femmes, et précisément, les femmes noires.

Cela peut paraître évident, mais cela devient un peu lassant de se contenter du constat un peu fataliste que le racisme et le sexisme refluent difficilement, comme si on ne pouvait rien y faire.

Car c’est faux : on peut lutter, et on peut faire bouger les choses. La question, c’est de quelle façon ? Avec quels outils ? Et, derrière, on peut se demander : est-ce que la clé ne se trouve pas du côté des plus jeunes, des futurs citoyens ? Comment éduquer les nouvelles générations à la tolérance ?

Thomas Rozec reçoit Rokhaya Diallo du podcast Kiffe Ta Race produit par Binge Audio, et Virginie Sassoon, chercheuse en éducation, qui oeuvre au sein du CLEMI, le Centre pour l’éducation aux médias et à l’information.

CRÉDITS
Réalisation : Vincent Hiver et Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Lorraine Besse. Photo : Creative Commons. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction de programme : Joël Ronez. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Musique : François Clos et Thibault Lefranc. Production : Binge Audio.