Souffrir pour être belle, littéralement. Nombreuses sont les femmes aux cheveux crépus qui ont recourt au défrisage chimique, une pratique dont les stigmates ont été maintes fois prouvées. Aux personnes aux cheveux texturés, les salons ne proposent en général que deux options : le lissage ou le tressage. Autant de têtes que les coiffeur·e·s ne savent pas peigner.

En quoi le cheveu est-il devenu politique ? Pourquoi le défrisage apparaît comme la seule option d’une femme noire aux cheveux crépus en France ? Comment les jeunes professionnel·le·s de la coiffure s’emparent de ces questions ?

Jennifer Padjemi reçoit Aline Tacite, coiffeuse-formatrice. Elle a cofondé le salon-événement Boucles d’Ébène pour combattre l’idée reçue selon laquelle seules les mèches raides et blondes seraient synonymes d’élégance.


RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒUR

LES RECOS D’ALINE : apprendre à s’accepter tel que l’on est et faire des recherches sur sa propre histoire


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION
La révolution de soi commence à la racine des cheveux (TEDx Talks, YouTube, 30 janvier 2018), Cheikh Anta Diop, mouvement nappy, Livres pour enfants, ce reflet dormant (Miroir miroir, Binge Audio, 2019)


CRÉDITS
Miroir miroir est un podcast de Jennifer Padjemi, produit par Binge Audio. Réalisation : Solène Moulin. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Marion Lavedeau et Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.