Quand on parle d’humour, les stéréotypes raciaux sont une matière en or, et notamment ceux qui sont attribués aux cultures maghrébines. Qui rit de quoi, depuis quand, et qu’est ce que cela change d’être concerné.e.s ? L’art de la vanne élimine-t-il réellement les préjugés ? Comment la scène de l’humour en France s’est recomposée ? En quoi l’arrivée d’humoristes comme Smaïn, Jamel Debbouze ou encore Nadia Roz a déstabilisé les imaginaires autour de la masculinité de la féminité arabe, mais aussi et de la francité ?

Pour cartographier l’humour en France, Leïla Izrar est avec Nelly Quemener, maître de conférence en Sciences de l’information et de la communication à la Sorbonne Nouvelle, spécialiste des cultural studies, des médias et des représentations médiatiques. 


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Smaïn, Jamel Debbouze, Gad Elmaleh, Thomas Ngijol, Fabrice Eboué, Gayatri C. Spivak, les « subaltern studies » une discipline qui entend redonner la parole à des populations ignorées par l’histoire officielle, Nancy Fraser, les sketchs de Pierre Péchin notamment « S’il vô plait ! » (1975), Josiane Balasko, la troupe du splendide, Le cinema de Jamel dans Nulle Part Ailleurs, Rachid Debbouze, Omar et Fred, « Les féministes et le garçon arabe, Nacira Guénif-Souilamas (2004), Marion Dalibert, A Star is beur (Smaïn, 1986), Rokhaya Diallo, Raphaëlle Moine, François Bégaudeau, Michel Hazanavicius, Les sauvages (Canal +, 2019), Roschdy Zem, Nadia Roz, La lesbienne invisible d’Océan, Blanche Gardin, le dossier « C’est l’histoire d’un Arabe » d’Isabelle Veyrat Masson, Yvan Gastaut, Les subalternes peuvent-elles parler ? de Gayatri Chakravorty Spivak, Djurdjurassic Bled de Mohamed Fellag, les chroniques de Djamil de Shlag sur Radio Nova.


CRÉDITS

Tarab est un podcast de Binge Audio animé par Leïla Izrar. Cet épisode a été enregistré au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Mathieu Thévenon. Prise de son : Quentin Bresson. Musique : Waseem et Lamisse. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.