“J’ai infiltré le KKK”, l’histoire vraie d’un officier de police noir du Colorado qui s’est glissé dans les rangs de l’organisation raciste dans les années 70, était à priori un sujet en or pour Spike Lee, surtout dans le contexte américain actuel de l’anniversaire des manifestations de Charlottesville. Sauf que Spike Lee n’a plus forcément l’audace de la jeunesse et laisse dans son film quelques scories un peu vieillottes, quelques scènes qui manquent de subtilité. D’ailleurs, les faiblesses du film coïncident avec des parallèles avec l’actualité trop explicites. L’ensemble reste plutôt bonne facture, mais un peu décevant au regard de la filmographie de son réalisateur. Malgré son Grand prix obtenu à Cannes, BlacKkKlansman ne signe malheureusement pas le grand retour de Spike Lee.

Podcast animé par Thomas Rozec avec David Honnorat.


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION
Do The Right Thing (Spike Lee, 1989), 25th Hour (Spike Lee, 2002), She’s Gotta Have It (Spike Lee, 1986), Gone with the wind (Victor Fleming, 1939), Alec Baldwin, Naissance d’une nation (D.W. Griffith, 1915), Django Unchained (Quentin Tarantino, 2012), Jackie Brown (Quentin Tarantino, 1997), Inglorious Bastards (Quentin Tarantino, 2009), Fenêtre sur cour (Alfred Hitchcock, 1954), Adam Driver.


CRÉDITS
Enregistré le 29 août 2018 à l’Antenne (Paris 11eme). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Rédacteur en chef : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Camille Regache. Générique : « Soupir Articulé », Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.