Tout au long de son enquête, Zazie a consulté des livres et des films pour nourrir ses recherches et ses réflexions. Découvrez ci-dessous la liste complète des œuvres.


Des publications auto-éditées de la famille de Zazie :

Ma chère Jeanne, Raphaël Weill auto-édition

Toutes mes vies, Dominique Weill, auto-édition


Des récits à lire, le plus souvent autobiographiques :

Réflexions sur la question juive (Jean Paul Sartre, éd. Gallimard, 1946)

Être sans destin, Imre Kertész, (éd. Vintage Books, 1975)

Au fond des ténèbres : Un bourreau parle : Franz Stangl, commandant de Treblinka (Gitta Sereny, éd. Broché, 1975)

Maus, Art Spiegelman (éd. Flammarion, 1980)

Si c’est un homme, Primo Levi (éd. Julliard, 1987)

L’Écriture ou la Vie, Jorge Semprún (éd. Gallimard, 1994)

Histoire d’une vie, Aharon Appelfeld (éd. Keter, 1999)

Journal, Hélène Berr (éd. Tallandier, 2008)

Melnitz, Charles Lewinski (éd. Grasset, 2008)

Les enfants du dernier salut (Colette Brull-Ulmann, Jean-Christophe Portes, éd. City, 2017)

Les Juifs en France pendant la Seconde Guerre mondiale (Renée Poznanski, éd. CNRS éditions, 2018)

Réflexions sur la question antisémite (Delphine Horvilleur, éd. Grasset, 2019)


Des documentaires à voir :

Les enfants du 209 rue Saint-Maur, Paris Xe (Ruth Zylberman, 2018)

Procès d’un bourreau (John Demjanjuk, 2019) disponible uniquement sur Netflix