Pourquoi des fesses volumineuses sont adulées sur le corps chirurgicalement amélioré de Kim Kardashian et non sur le corps musclé de Serena Williams ? Il n’y a qu’à feuilleter la presse people pour s’apercevoir que des attributs corporels décriés sur des corps racisés sont encensés sur des corps blancs. Si les codes esthétiques évoluent selon les espaces et les époques, ils sont aussi le résultat de rapports de force.

Qui et quoi influencent nos critères de beauté ? Pourquoi le « black fishing » de youtubeuses blanches, qui s’obscurcissent la peau et se crêpent les cheveux, est bien plus qu’une fantaisie esthétique temporaire ? Qu’est-ce que le «  mythe du cinquante kilos  » ? Qui est belle·beau et pourquoi ?

Pour répondre à ces questions, Jennifer Padjemi retrouve Grace Ly et Rokhaya Diallo, du podcast Kiffe ta race, pour discuter de l’appropriation culturelle de la beauté, et plus précisément de la réappropriation des caractéristiques physiques des corps des femmes non-blanches.


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION
Winnie Harlow, Bo Derek, Zendaya, Iman Mohamed Abdulmajid Bowie,«  Sur Instagram, ces influenceuses blanches se font passer pour noires  » écrit par Marie Jaso publié le 9 novembre 2018 sur huffingtonpost.fr, « Portrait du colonisé, précédé du portrait du colonisateur » (Albert Memmi, éd. Corrêa, 1957), Jennifer Grey, Des complexes et moi (Miroir miroir, Binge Audio, 2019), Asiatiques exotisées (Miroir miroir, Binge Audio, 2019), L’autre histoire de la France, le racisme dans le porno et lectures d’été (Kiffe ta race, Binge Audio, 2019), « Why are so many asian american women bleaching their hair blond » écrit par Andrea Cheng publié le 9 avril 2018 sur nytimes.com


CRÉDITS
Miroir miroir est un podcast de Binge Audio animé par Jennifer Padjemi. Réalisation : Solène Moulin et Jules Krot. Générique : Théo Boulenger. Chargées de production et d’édition : Diane Jean, Camille Regache et Fatima Bahhou (stagiaire). Identité graphique : Marion Lavedeau et Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.