Coup d’oeil dans le miroir, une grande inspiration inspirée : oui, la troisième saison d’A bientôt de te revoir est là, avec l’humoriste Panayotis Pascot dans le canap. Il n’a certes pas été choisi par Michael Jackson, mais par Sophie-Marie Larrouy, oui. Un épisode de rentrée tel un Boggle des sentiments, sans accent tonique mais avec la vraie histoire du pastiche.

Questions du temps jadis : Existe-t-il des loukoums en Allemagne de l’Est ? Pourquoi Magellan n’a pas de pays à son nom ? Ça se redouble, la médecine ? Le monosourcil, beauf ou bof ? Plutôt Tata poupoule ou Pépé boudoir ? Campaillette ou tradition ? Quel est l’accent du sud de quelqu’un qui veut pas imiter l’accent du sud ? Quitte à choisir, plutôt six tiramisu ou douze coupes colonel ? 

Le titre d’or : « On gagne du liquide en sortant de scène. »
Le point vocabulaire : « Mythonymie, c’est Metronomy qui ment. »
Le point poésie : « J ’ai acheté des loukoums chez le dépanneur. » 
La vérité puisqu’on ment : « J’adore me garer en épi. » 
La citation à méditer : « Le pantalon était mort depuis le début. » 


CRÉDITS
À bientôt de te revoir est un podcast de Sophie-Marie Larrouy produit par Binge Audio. Cet épisode a été enregistré le 7 septembre 2019 à La Nouvelle Seine (3 Quai de Montebello, Paris 5e). Réalisation : Quentin Bresson. Générique : Josselin Bordat. Chargées de production : Dieynaba Thioune et Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Camille Regache. Identité graphique : Karolina Mikos (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.