En 2005, le référendum sur le traité établissant une constitution pour l’Europe a constitué un véritable séisme politique dont on ressent les effets encore aujourd’hui.

Si le non l’a emporté, ce “non” populaire s’est transformé deux ans plus tard, comme par magie, en “oui” étatique. Les dirigeants ont fait comme si de rien était : un nouveau traité, très similaire à celui qui avait été refusé, a été ratifié.

Aujourd’hui, le spectre de 2005 est un peu partout. Dans la défiance farouche du peuple envers les médias et les élus. Dans des figures polémiques, comme celle d’Etienne Chouard, qui a émergé lors du référendum avant d’être cannibalisé par l’extrême-droite. Dans l’envie de plus de démocratie directe.

Est-ce qu’on en serait là si 2005 n’avait pas eu lieu ? Qu’est-ce qui s’est brisé à cette époque ? Pourquoi ne parvient-on pas à surmonter ce déni de démocratie ?

Thomas Rozec interroge Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice de gauche, et Elizabeth Drévillon, réalisatrice en 2017 du documentaire “2005 : quand les Français ont dit non à l’Europe”.

CRÉDITS

Programme B est un podcast de Binge Audio présenté par Thomas Rozec. Cet épisode a été produit en janvier 2019 dans les studios de Binge Audio (Paris, 19e).

Réalisation : Vincent Hiver. Chargée de production et d’édition : Lorraine Besse. Générique : François Clos et Thibault Lefranc. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Illustration : Paris Match. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.