Gaspard, 22 ans, en master économie, sait que ses études ont été grandement facilitées par le fait qu’il a fréquenté des bonnes écoles, et est issu d’un milieu favorisé.

« Je n’avais pas de loyers à payer, je m’occupais pas de ma nourriture, c’est un cadre dans lequel il est facile d’être bon élève« . Après avoir fait toute sa scolarité à l’Ecole alsacienne, il rate Sciences Po, mais rentre en classes préparatoires, puis intègre l’Ecole Normale Supérieure de Paris-Saclay (ex-Cachan). « Moi je suis payé pour étudier, cela créée des engagements. On est tenu de passer 10 ans dans la fonction publique, et particulièrement dans la recherche et l’enseignement ».

« En université, j’aime le fait qu’il y a des gens qui viennent de partout, des élèves étrangers, et tous milieux sociaux« . L’an prochain, Gaspard envisage un master 2 recherche, et un mémoire sera sur les barrières douanières non tarifaires

–> RETROUVEZ TOUTE LA SAISON #1 de La bonne graine, à raison d’un épisode tous les 2 jours, sur notre site, sur SoundcloudApplePodcasts et toutes les plate-formes via le flux RSS.


La bonne graine, saison 1. Un podcast de Victoire Tuaillon. Une production Binge Audio avec l’université Paris Saclay. Direction éditoriale : Julien Cernobori. Réalisation : Lola Constantini. Musique originale et mixage : François Clos. Rédaction en chef : David Carzon. Production : Joël Ronez. Chargée de production et édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Une production Binge Audio / université de Paris-Saclay 2017.