On se souvient tous d’un livre ou d’un disque audio que nous écoutions en boucle dans notre enfance. Qu’il s’agisse du Petit Prince, des Contes de la rue Broca, ou encore de Piccolo et Saxo, nous avons chacun notre madeleine auditive. Mais maintenant que nous sommes grands et que nos pieds touchent le sol quand nous sommes assis, qu’en est-il du marché de l’audio pour les enfants ? Que peuvent écouter les petits, à l’heure de l’explosion des podcasts, et du retour en force de l’audio ?

Il y a six ans, Carole Cheysson et Perrine Dard, deux jeunes mamans fanatiques de son, lancent « Bloom, la radio des enfants ». « Etant maman moi-même, je me suis vraiment rendue compte qu’il y avait un manque terrible dans le domaine » confie Carole Cheysson. Cette web-radio propose aux enfants (et à leur parents !) différents formats, des jeux aux contes, en passant par la gymnastique. Carole Cheysson est l’invitée de l’Air du Son, elle raconte la genèse de ce projet, et également son avis sur l’intérêt de l’audio pour les enfants.

Occuper les petits autrement, les faire rêver et bousculer leur imagination, ce sont autant de raisons que donnent Carole Cheysson, et Julie Kuhn, institutrice et maman elle-aussi, pour souligner l’importance de faire écouter l’audio dès les plus jeunes âges. Cette dernière a crée un blog intitulé « Super Julie » : une plateforme sur laquelle elle donne ses conseils sur les différentes applications, notamment audio, pour les enfants. Elle est la deuxième invitée de l’Air du Son.  Julie Kuhn connaît bien les enfants, et aussi les écrans. Elle sait qu’ils sont – les écrans- de plus en plus présents dans les foyers. « Moi je trouve ça très effrayant cette surexposition des enfants aux médias » confie Julie Verrecchia, maman de deux enfants de 7 ans et demi et 4 ans, « du coup j’essaie de les occuper autrement ». Son témoignage complet est à retrouver durant l’émission.

 On ne fait pas confiance à la voix seule, donc on ne fait pas confiance à l’enfant.

Les écrans sont bien présents à la maison, mais également à l’école. L’audio quant à lui peine à s’imposer autrement quand dans l’apprentissage des langues vivantes.  » Il n’y a pas de réflexion globale sur l’audio à l’école, parce qu’il y a toujours l’écrit d’abord » explique Bernard Friot, enseignant retraité, « chez nous, il y a une suprématie de l’écrit, il faut écrire. On est un des rares pays où il n’y a pas de radio publique pour enfants. Il n’y a pas d’apprentissage de l’écoute, dès la maternelle, on déchiffre des histoires avec des images. On ne fait pas confiance à la voix seule, donc on ne fait pas confiance à l’enfant »

Et pourtant le son incite au voyage, et à la concentration. C’est par exemple ce qu’à voulu faire Charlotte Courtois. Cette jeune femme bretonne a publié « Le Fabuleux Voyage d’Arwenn » aux éditions Les Braques en 2017. Un travail de trois ans durants lesquels elle a récolté, avec toute une équipe, des ambiances de plusieurs pays. Les musiques sont également interprétées par de vrais musiciens de plusieurs nationalités, et l’audio est lu par l’actrice Bérénice Béjo. Charlotte Courtois a crée l’association Konstelatio, destinée à promouvoir le dialogue entre les cultures à l’école. La jeune femme compte bien sur ce livre audio, comme outil pédagogique, pour y parvenir. L’air du Son tente de trouver ce qu’il reste à faire pour que l’audio s’impose comme une évidence pour les enfants. Ce qui est sûr, c’est que si la France suit le chemin tracé par les Etats-Unis, bientôt de nombreux podcasts devraient voir le jour, et se destiner aux petits.

Et retrouvez la chronique livre audio par Sophie Massieu : Le petit Nicolas et les copains.

Podcast animé par Andréane Meslard, avec Sophie Massieu.

Article par Andréane Meslard.


REFERENCES CITEES DANS L’ÉMISSION

Bloom, la radio des enfants (Carole Cheysson et Perrine Dard), Super Julie (Julie Kuhn), Le petit Prince (Pierre Arditi), Piccolo et Saxo (Jean Broussole, 1956), Pierre et le Loup (Gérard Philippe), Les contes de la rue Broca (Pierre Gripari), , Les Français et les livres audio (Syndicat national de l’Édition, Ipsos, Centre National du Livre, 2017), Le Fabuleux voyage d’Arwenn (Charlotte Courtois, éditions Les Braques, 2017), Histoires pressées (Bernard Friot, 2007), How to get kids to look away from their screens and take pleasure in books (Nora Krug, The Washington Post, 2017), La question des enfants (Bloom Radio, 2017)Wow in the world (NPR, 2017), Le petit Nicolas et les copains (René Goscinny, lu par Edouard Baer, Gallimard Jeunesse Audio, 2017). 


CRÉDITS

L’air du son est une production Audible / Binge Audio. Enregistré le 4 décembre 2017 à l’Antenne Paris (10, rue la Vacquerie 11ème). Direction de production : Joël Ronez. Chargé de production et d’édition : Camille Regache. Directeur de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Réalisation : Jules Krot. Musique originale : François Clos. Moyens techniques : Binge Audio / L’Antenne Paris.