La bonne graine, saison #1
Histoires vraies de parcours d’apprentissage

La série de podcasts produite par Binge Audio avec l’Université Paris-Saclay est diffusée à partir d’aujourd’hui lundi 2 octobre 2017. Donner la parole aux étudiants et étudiantes, c’est entendre concrètement leurs rêves, et partager une expérience précieuse pour tous les autres qui voudraient marcher dans leurs pas.

 

Pour démarrer cette série, ils sont donc huit. Ils ont pour point commun d’être passés par les cursus de masters de l’Université Paris-Saclay, et ils sont certainement les mieux placés pour témoigner et raconter leurs parcours. Chacun leur tour, ils se sont confiés au micro de Victoire Tuaillon, chez eux, dans leur laboratoire ou sur les lieux même de leurs recherches. Chacun leur tour, ils ont témoigné de la passion qui les anime, de leurs succès, de leur vie qui les a menés jusqu’ici, de leurs échecs parfois mais qui leur ont servi à rebondir pour parvenir là où ils sont aujourd’hui.

Leurs témoignages sont construits comme de vraies histoires avec un récit qui leur est propre. Prenez Juliette. Cette magicienne de la chimie moléculaire n’aurait jamais pensé qu’elle irait jusque là, vivre de sa passion : regarder et décrypter le monde à travers la chimie. Alexis lui, n’est jamais autant à l’aise qu’au bord d’une mare pour scruter la biodiversité qui lui permettra d’éclairer les grands changements de nos écosystèmes. Russe d’origine et étudiante en arbitrage international, Ekaterina sait déceler de l’art dans les articles de loi et les jurisprudences. Et elle se voit bien enseigner un jour à son tour.

Reçu dans une grande école de management après son master à l’Université Paris-Saclay, Mohammed a dû persévérer pour mener de front ses études, sa passion pour le sport, tout en aidant sa famille. Résultat : un mental d’acier et une gentillesse à toutes épreuves. Et ainsi de suite pour tous ces trajectoires singulières et inspirantes.

Victoire Tuaillon : « Ce que je préfère dans mon métier, c’est écouter les gens me raconter leur vie. Mes questions préférées : comment étiez-vous quand vous étiez enfant ? A quoi rêvez-vous ? Qu’est-ce qui vous passionne ? J’adore les longues conversations, l’introspection, les histoires personnelles. La période du master, qui correspond souvent à l’entrée dans l’âge adulte, est paradoxale, donc intéressante : certains choix importants ont déjà été faits, on se connaît mieux mais tout reste ouvert, possible, excitant. Chacune des rencontre avec les étudiants m’a marquée. J’ai été impressionnée par leur passion pour la matière qu’ils étudient ! Je suis chaque fois repartie enchantée par leur vitalité, leur implication, leur sincérité, leur désir de changer le monde qui les entoure. Enfin, j’ai été frappée par la place de l’enfance – des détails qui ont l’air anecdotiques peuvent parfois déterminer une carrière ! Pour préserver la spontanéité et le plaisir de la conversation, je m’efforçais d’en savoir le moins possible sur eux avant de les rencontrer. Je n’ai posé que des questions dont j’avais sincèrement envie de connaître la réponse.»

Le programme (8 épisodes + 1 prologue, durée totale : 1h 6mn) a été produit sous la direction éditoriale de Julien Cernobori, créateur de la série Superhéros et directeur artistique de Binge Audio. Lola Costantini en a assuré la réalisation et François Clos a composé la musique originale et assuré le mixage.

Produit par Binge Audio avec l’Université Paris-Saclay, La bonne graine est diffusé à partir du 2 octobre 2017 sur binge.audio, Apple Podcasts, SoundCloud et toutes les plateformes de podcasts (via flux RSS), et à retrouver sur Facebook et Twitter.