L'air du son #10
Enceintes connectées, gérer son quotidien par la voix

C’est l’histoire d’une petite enceinte posée sur la bibliothèque du salon. Une enceinte qui écoute et obéit à l’instant où l’on prononce la formule magique : « Ok Google, donne moi… ».  Et là, un océan des possibles s’ouvre. À la seule force de notre voix et de nos mots, nous pouvons poser les questions que nous voulons, obtenir des contenus allant de la météo aux podcasts en passant par le dernier flash d’informations, ou commander une pizza. Les assistants vocaux personnels comme Google Home, ou Amazon Echo vont s’installer peu à peu en France et placent la voix au centre de l’innovation technologique. Pourquoi celle-ci est désormais un outil technologique à part entière ? 


Si elle est présente dans un foyer sur dix aux États-Unis, l’enceinte connectée intelligente reste encore assez confidentielle en France. Google Home n’est trouvable dans nos rayons que depuis le 3 août, et sa version mini depuis le 19 octobre dernier. Amazon Echo débarquera en France au début de l’année 2018. Tous les autres concurrents sont également attendus à ce moment là, Homepod du géant Apple, Djingo lancé par Orange, etc.

Plusieurs contenus sont déjà accessibles en français sur Google Home. Par exemple, le journal l’Équipe a sa propre application disponible sur cet assistant vocal personnel. Une révolution pour un média historiquement attaché au papier, mais qui fédère une importante communauté de lecteurs passionnés. Emmanuel Alix, directeur du pôle numérique de l’Équipe est invité de L’air du son pour en parler. Depuis le 26 octobre, trois formats sont accessibles : un « Flash l’Équipe », un « Trivia Game » pour tester ses connaissances en sport et enfin « l’Histoire du jour » pour se plonger dans la légende du sport. Attention tout de même, ces contenus sont accessibles seulement si vous connaissez l’ordre précis des mots à donner à l’assistant intelligent, ceux qu’Emmanuel Alix utilise durant l’émission, lors du test de la Google Home.

D’après une étude Ipsos pour Microsoft réalisée en 2016 : « plus de huit Français sur dix savent que l’on peut contrôler son ordinateur ou son téléphone grâce à la voix. Mais ils ne sont que 29% à avoir déjà essayé ». La voix sur smartphone n’est donc pas la technologie privilégiée par le public. Et pourtant, il semblerait de plus en plus que ce même public veut avoir les mains libres, et diriger sa vie à la voix. C’est entre-autres, la position de Rand Hindi, créateur de Snips : celle de dire que « pour profiter de la technologie, il faut la faire disparaître », c’est à dire tellement bien l’intégrer dans nos vies, qu’elle en devient invisible.

Snips est une start-up créée en 2013, en tant que laboratoire de recherche en Intelligence artificielle. Cette start-up, présente à la fois à Paris et à New-York, a lancé sa propre plateforme de reconnaissance vocale pour assistants intelligents. En 2017, elle a profité d’une levée de fonds de 12 millions d’euros. Le co-fondateur de Snips, Mael Primet, est le deuxième invité de l’Air du Son. Il viendra parler de la technologie de la reconnaissance vocale, et de la manière dont on transforme la voix en outil technologique.

Évidemment, l’enjeu de la protection des données personnelles est là.  Nos deux invités aborderont ce sujet, tout en insistant sur le nouveau modèle qui va se créer avec ces outils technologiques. Les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) se partagent évidemment le marché, mais celui-ci va également voir s’installer durablement de nouveaux acteurs, comme les podcasts, les médias mais également la publicité, qui vont tous se saisir de ce nouveau rapport à la voix.

Podcast animé par Andréane Meslard, avec Sophie Massieu.
Article par Andréane Meslard.


REFERENCES CITEES DANS L’ÉMISSION

L’Équipe (Google Home, 2017), Le marché virtuel Assistant numérique atteindra 15,8 milliards de $ dans le monde entier d’ici 2021” Tractica (août 2016), Edison Research (2017), Etude pour Microsoft (2016), “Les français et la relation homme/machine”(Microsoft, Ipsos, 2016).


CRÉDITS

L’air du son est une production Audible / Binge Audio. Enregistré le 7 novembre 2017 à l’Antenne Paris (10, rue la Vacquerie 11ème). Direction de production : Joël Ronez. Chargé de production et d’édition : Camille Regache. Directeur de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Réalisation : Jules Krot. Musique originale : François Clos. Moyens techniques : Binge Audio / L’Antenne Paris.